Espace Membres

Login :
Mot de passe :
mot de passe perdu
Poker en ligne

Rejoignez-nous en vous inscrivant sur le forum

Picasa
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Etape Live MTT FREtape Live MTT SH
Etape Live SNGAteliers
Winamax PayantWinamax Freeroll
CDCEvents

Classement 2017

Showdown n°20 : Black Swan









L'arrivée au sein du SEPT de notre prochaine invitée est loin d'être passée inaperçue.

En effet, nonobstant sa grande taille, il est plutôt rare de voir débarqué un nouveau joueur accompagné de sa famille au complet.



- Alors chez les "La Carangue", je voudrais la fille.

- J'ai pas. Pioche......

- Ahhh bonne pioche !



Découvrez Black-Swan !!!!!



SHOWDOWNNNNNNNNNNNNN



1- Pseudo : Moi j'aime bien quand on nous explique les raisons capillo-tractées qui ont mené à la naissance d'un pseudo. Quelles sont les tiennes ?



Ça commence bien, première question et j’apprends déjà un mot, merci d’enrichir mon vocabulaire cher Y. Alors pour mon pseudo c’est très simple, il est né lors d’une période pas très gaie de ma courte vie *aime bien casser l’ambiance dès le départ*

Disons que je me comparais un peu à un vilain petit canard donc un canard noir mais bizarrement, « canard noir » je trouvais pas ça super crédible. J’ai donc fait monter le canard de quelques levels pour avoir un cygne (chaud les rechutes de geek..).

Donc si on schématise à ce stade, ça donne : canard noir => pas crédible => évolution de canard en cygne + le noir du canard => cygne noir. Et pour finir dans la recherche assidue d’un pseudo digne de ce nom j’ai traduit ça en anglais parce que je préfère les sonorités de la langue de Shakespeare plutôt que celle de ce cher Molière. Depuis, ce pseudo est resté.



2- Localisation : C'est où que t'habites? Chez papa-maman? Dans ton appart'? Où est-ce qu'on peut s'incruster ?



En effet j’habite chez mes parents (quelle belle lecture B-) à Firminy. Alors bien sûr, au premier abord ça pourrait paraître d’une banalité sans pareil, mais ! Sachez mesdames, mesdemoiselles, messieurs que je loge dans un magnifique (extrapolation quand tu nous tiens) immeuble classé monument historique… *prend sa fiche jaune* TOP ! Construite en 1965, je suis la plus grande Unité d’Habitation des cinq françaises existantes. Constitué de façades libres ou encore de pilotis, j’ai été orienté en fonction de la courbe du soleil. Mon toit terrasse abritait une école jusqu’à sa fermeture en 1998, je suis, je suis… ? Oui, oui, oui, Le Corbusier c’est bien ça ! Construit par, je vous le donne en mille, Mr Le Corbusier ! \o/ (un peu de culture ne fait de mal à personne…).

Après, si vous voulez vous incruster, vu la taille de l’immeuble ça aide pas beaucoup, je vais donc être plus précise : la couleur de la porte est bleue (comment ça y en a plusieurs par étage ?)



3- Quel est ton tout premier souvenir lié au poker (pas nécessairement le THNL) :



Les premiers souvenirs sont un peu flous mais il me semble bien que c’est lié à « Patriiiiick ! » On regardait son émission avec mes parents et pendant que les mains se jouaient, mon père (déjà bien expérimenté) nous expliquait les règles à ma mère et moi qui étions complètement novices. Ça donnait des discussions assez sympas genre :

- « Mais pourquoi il fait tapis ? »

- « Ben parce qu’il a une suite. »

- « Ah bon ? Où ça ? »

- « … »



4- Qui t'a fait découvrir le poker (cette fois-ci, celui qui nous intéresse) ?



Mon père (oui, oui, le grand costaud grisonnant avec des grandes mains), qui me donne toujours quelques petits conseils par-ci par-là. Bon j’ai tendance à en oublier quelques uns dans le feu de l’action mais ils sont toujours là, quelque part, enfouis dans un recoin de ma tête et prêts à bondir afin de mettre à terre un légendaire 4-2 aussi bien qu’un banal AA (je m’économise pour l’instant donc ça se voit pas mais un jour…)



5- Parle nous de ta première partie de poker :



Ma première partie, j’avoue que je ne m’en souviens absolument pas mais j’ai quelques souvenirs datant de ma période de découverte et d’apprentissage du poker. On jouait avec mes parents avec des jetons rectangulaires (détail très important). Les débuts furent un poil laborieux (« J’ai gagné j’ai une suite ! » - « Où t’as vu une suite ? » - « Ben là regarde : 5-6-7-8… Mince elle est où l’autre carte ?! ») mais comme tout le monde le sait : patience et longueur de temps font plus que force ni rage (kassdédi a mon anciène prof de francé ki gèr grav !)



6- Quel est ton plus grand souvenir ou ta partie la plus marquante lié au poker :



Je pense pouvoir affirmer sans peine qu’à chaque fois que je gagne contre mon père ça constitue un évènement assez incroyable pour moi (j’ai d’ailleurs songé à faire devenir ces jours fériés). Mais mis à part ça j’ai beaucoup aimé le sentiment de toute puissance que m’a procuré ma première (et dernière jusqu’à maintenant) quinte flush, ce fut… grisant x)



7- Sinon as tu d'autres jeux préférés (pas seulement avec des cartes), ou d'autres passions :



Alors en ce qui concerne les jeux, niveau cartes il n’y en a pas beaucoup qui me plaisent excepté le poker (quoiqu’une petite bataille corse…). Sinon j’ai des périodes où je suis à fond dans les jeux vidéos (j’ai d’ailleurs ressorti ma vieille NES et ma N64 il y quelques temps \o/), fan des Mario en tout genre, Duke Nukem, JdR, jeux sportifs, arcade, FPS, plus récemment grosse période de geekage WoWien (rolala la foire aux néologismes…) enfin bref, je ne suis pas vraiment difficile en matière de jeux Smile

Sinon je joue de la guitare depuis bientôt quatre ans majoritairement en autodidacte et je chante (non BOD, pour la quatrième fois : je ne compose pas !)

Niveau goûts musicaux le choix est assez large. Ça va des années 50 à l’époque actuelle et ça comprend aussi bien Little Richard que Saez, Within Temptation, Tracy Chapman, Léo Ferré, Eminem, Marylin Monroe, Metallica, Indochine, Renaud, 30 Seconds To Mars, Cabrel, Hans Zimmer, Coldplay, Guns N’Roses et j’en passe…

Autre passion : l’écriture de poèmes et de nouvelles. Le plus grand point commun entre mes textes étant qu’ils ne sont pas vraiment folichons (il est absurde ce mot…)



Et à part ça j’ai une part de moi-même entièrement dédiée à l’activité de collections en tous genres (boutons de couture, bouteilles, poupées en porcelaine, peluches, briquets… La plus inutile et monotone étant sûrement celle des cartes de bus x’)

Dernière passion pour la route : l’imitation d’animaux domestiques courants tels que le phoque, la vache cambodgienne, la poule morte, le moutonneau rieur…



8-Revenons au poker tu es plus Liz Lieu [NDY : Moi, je suis bien Liz Lieu . Désolé.], Isabelle Mercier ou Sandra Naujock (ou n'importe qui d'autre) :




Ça va être simple parce qu’il n’y a qu’un seul joueur de poker qui m’ait marqué, c’est Daniel Negreanu. Ça a l’air d’être un mec sympa avec lequel on doit prendre plaisir à jouer par contre niveau poker je ne m’y connaissais pas encore assez à l’époque pour cerner sa manière de jouer. A vrai dire, je ne m’intéresse pas vraiment aux joueurs de poker, du moins pas assez pour les connaître.



9-Possèdes-tu un gri-gri, un porte bonheur particulier quand tu joues ?




Aucun gri-gri non. Le seul objet que je considère comme un porte-bonheur est un bracelet chinois mais il n’a pas de rapport particulier avec le poker.



10- As tu une main particulière que l'on pourrait surnommer "The Black Swan's hand" et que tu aimes particulièrement jouer ?



Non pas vraiment, pour la simple et bonne raison qu’à chaque partie j’ai une main « fétiche » différente donc ça peut tout aussi bien être KV que Q-10 (qui a d’ailleurs provoqué ma chute lors du dernier tournoi x)

En revanche je joue très rarement, si ce n’est jamais, des cartes en dessous de 10 sauf en cas de short stack ou de TF évidemment. Nous pouvons donc en déduire que les « Black Swan’s hands » sont toujours constituées de cartes du Broadway \o/



11- Si Phil Ivey est le "Tiger Woods du poker", Gus Hansen "The Great Dane" et Scotty Nguyen "The Prince of poker", comment peut-on te surnommer ?




Très bonne question. Je n’y avais jamais réfléchi mais un surnom m’est tout de suite venu à l’esprit : « The Selective » car comme je l’ai dévoilé lors du dernier tournoi, je ne fais pas tapis avec n’importe qui Very Happy



12- Carte blanche...je te laisse philosophailler sur le l'art de porter un chapeau en 2010, ton arrivée au SEPT, la Polynésie, les paroles de la grande chanteuse Laurie qui dit qu' "À 20 ans, on se sent, Encore une âme un peu fragile, Mais pas si docile, On apprend, poliment, A contrôler ses impatiences, Et sa belle insolence...."



Ah la philosophaillie, très intéressante activité (je vais essayer de ne pas trop m’enflammer).

En ce qui concerne le portage de chapeau, je pense que cela requière un minimum d’abnégation du don de soi-même ainsi qu’une bonne dose d’investissement dans la d… *Stop*

[Try again]

Non pour le chapeau c’est juste que dans certaines circonstances (dont font partie les rendez-vous Septiens) je me sens nue si je ne l’ai pas ^^

En fait c’est peut-être bête mais je suis un peu agoraphobe sur les bords du coup quand je porte un chapeau, ou un autre couvre-chef avec visière, j’ai l’impression que ça réduit la foule autour de moi et qu’on me voit moins *dit-elle du haut de son mètre quatre-vingt trois* Laughing

A propos de mon arrivée au Sept, je dirais que je ne regrette pas du tout de m’être inscrite. J’avoue que j’avais une petite appréhension au départ mais elle a vite disparu face à l’accueil, la sympathie et l’accessibilité des membres (on a pas l’impression de débouler dans un « clan » fermé). A tel point que le jeudi soir est devenue THE sortie de la semaine \o/

La suite logique : un grand merci à tous ceux qui font vivre le club et qui s’occupent des mises en place aussi bien que des partenariats, d’évènements externes et du reste. C’est ce qui m’a frappé la première fois que j’ai visité le forum, on voit qu’il y a beaucoup d’investissement et je trouve ça super Smile

La Polynésie maintenant… Ben je sais pas ce que les gens ont avec ça mais naître dans un endroit où la température a une moyenne annuelle avoisinant les 30°C, où l’océan est aussi bien turquoise, bleu roi ou transparent, où la joie de vivre, la fête et la sympathie font partie de la nature profonde des habitants, où les plages de sable blanc sont bordées de palmiers et de cocotiers, où les femmes sont belles, les hommes sont beaux et tous sont peu vêtus et j’en passe, moi je trouve ça d’un banal… Plus sérieusement j’y ai vécu jusqu’à l’âge de sept ans et je regrette vraiment de n’avoir pas eu plus de temps à vivre là-bas. Mais quoiqu’il arrive j’y retournerais un jour, à la nage s’il le faut !

Par contre, je suis désolée Y mais à propos du dernier sujet sur lequel tu m’as lancé, il y a une erreur que je ne peux pas laisser passer en tant que fan incontestée : c’est Lorie et non pas Laurie ! Bref, perso le jour de mes vingt ans j’avais l’impression d’avoir vachement vieilli du visage, ça m’a fait flipper mais le lendemain j’avais retrouvé ma tête habituelle donc bon Laughing

De toute façon je préfère la chanson tecktonik de Lorie dont les paroles sont, à mon humble avis, d’un lyrisme sans pareil : « Que 24 heures c'est trop court dans ma journée, et mon bonheur oh je cours après, je bouge mon (hum), je conduis la voiture, la route à prendre, je n'en suis pas sure… » et gnagnagna et gnagnagna.

T’as bien fait de mettre Lorie en dernier, elle m’a achevé… Donc je crois bien que c’est ici que mon Showdown se termine, merci Y pour ce grand, que dis-je, cet immense, ce magnifique honneur (qui m’aura en plus permis de retrouver durant un moment cet ancien amour du monologue) mais aussi pour m’avoir appris le mot « capilotracté » (je n’oublierais pas, j’adore les gens qui me culturisent *o*)



Et pour finir, merci à ceux qui seront parvenus jusqu’ici.


Nos Partenaires