Espace Membres

Login :
Mot de passe :
mot de passe perdu
Poker en ligne

Rejoignez-nous en vous inscrivant sur le forum

Picasa
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Etape Live MTT FREtape Live MTT SH
Etape Live SNGAteliers
Winamax PayantWinamax Freeroll
CDCEvents

Classement 2017

Showdown n°22 : Danish








Bonjour. C'est le retour du showdown après une pause estivale bien méritée.



Indice pour découvrir notre invité de la rentrée : si je vous dis Lego, Stimorol ou Lars Von Trier à qui pensez-vous?

A personne !? Si, allez chercher un peu...

Bon je rajoute Andersen, Marguerite II ou Copenhague?

Alors? Quoi? Toujours rien?



Vous n'avez pas trouvé? Alors je vous laisse découvrir DANISH !



SHOWDOWNNNNNNNNN

1- Pseudo : Danish. Bon on veut tous savoir l'origine de ton pseudo. Cela nous intrigue. Et pourquoi avoir enlever "le survivant" alors que tu l'utilises sur un autre forum bien connu ?



C'est une question que tout le monde me pose à la première rencontre (enfin, pas tout le monde, en fait beaucoup s'en foutent royalement): non je ne suis pas Danois, je n'ai pas d'origines danoises et je n'ai jamais vécu au Danemark. Mais il est vrai que j'ai une sympathie toute particulière pour ce petit pays.

Mon pseudo date de 1999, je venais de déballer mon CD-Rom tout jaune Club-Internet et de configurer mon premier accès Internet quand s'est posé le choix fatidique de l'identifiant de connexion. Paniqué, j'ai regardé autour de moi et mis la main sur une boîte de "Danish Butter Cookies" qui traînait près de la souris... Un pseudo était né ! (oui car Butter et Cookie ca craint comme pseudos). Plus tard, il s'est fait adjoindre un "Le Survivant" suite à un bug survenu sur un forum très fréquenté où tous les comptes avaient été supprimés... sauf le mien. Mais cette anecdote est lointaine et n'a plus lieu d'être aujourd'hui.



Notez que je m'en suis bien sorti: à un détail près, vous auriez pu vous faire décaver chaque jeudi soir par Pépito, Dinosaurus ou Kinder Pingoui...

Pour l'anecdote, mon chat a subi la même épreuve. Il s'appelle Choco.



2- Localisation : C'est où que t'habites? Hein dis?




Mais mon cher Y, c'est très indiscret comme question, cà ! Embarassed

En même temps, comme tu bosses pour l'administration, tu dois avoir accès à ma fiche. J'habite à Saint Etienne, place Carnot, en face de chez le président Nicky, que je peux épier à travers mes persiennes afin de savoir s'il organise des parties de Cash Game clandestin.

Après j'appelle les RG et je me mets à la fenêtre avec du pop-corn pour assister à la descente.



3- Quel est ton premier souvenir lié au poker? (pas nécessairement le THNL)



Grand amateur de BD, le poker, je l'ai forcément découvert avec le chef d'oeuvre "Lucky Luke contre Pat Poker" qui démontrait brillamment aux jeunes lecteurs que ce jeu de tripot malfamé n'était que vice, triche et corruption et qu'il fallait toujours avoir un as dans sa manche pour battre son adversaire (ce que j'ai expérimenté avec assez peu de succès au SEPT)

Le film "Maverick" avec Mel Gibson m'a un peu réconcilié avec le poker: un héros qui gagne tout le temps, des carrés à toutes les donnes, un public sage qui voit les mains des joueurs mais qui les garde pour soi... En fait, c'était un jeu de Gentlemen !



4- Qui t'a fait découvrir le poker ? (cette fois-ci, celui qui nous intéresse). Papa, maman, internet, les potes?)



Des amis lors de vacances en Espagne. La pluie battante au dehors, la TV crachant désespérément son blabla dans une langue incompréhensible, c'est tant bien que mal que j'ai daigné m'assoir à la table dressée par mes amis. 30 minutes d'explication de règles pour 4 minutes de jeu avant de me faire sortir: ca ressemblait assez au Freeroll de Brignais...



5- Parle nous de ta première partie de poker



Ma première vraie partie de Poker, c'était peu avant de rejoindre le SEPT lorsque Yannick a voulu organiser un SnG entre joueurs du FC Poteaux-Carrés pour financer l'achat de ballons.

Première main: 2 Pique 2 Trefle, je relance hyper fort (j'étais jeune et fou), payé par Tom

Flop: 2 Coeur J Coeur 7 Coeur. Relance énorme payée par Tom (ah ah le couillon, j'ai brelan)

Turn: 2 Carreau Boite instantanée (j'étais jeune et fish) payée par Tom et son A Coeur K Coeur qui se voyait déjà m'expliquer les règles du poker.

A ce jour, c'est le seul carré de ma vie.

Bien sûr, Yannick est sorti quelques minutes plus tard et j'ai gagné le SnG. Il y a des choses qui ne changent pas.



6- Quel est ton plus grand souvenir ou ta partie la plus marquante lié au poker?




Assurément ma première étape au SEPT:

- Un full floppé et boîté à la première main, payé par Popof

- Deux bluffs hardcore réussi sans même savoir comment (j'étais en pilotage automatique) sur Holdembrain

- Shawn, Afouilla et Xhave sortis tous les trois dans un tapis à 4 que j'ai payé avec une merde genre 7 Pique 8 Trefle (et où j'ai fait double paire)

- Victoire finale contre TséTsé sur un joli 30-70

Une bien belle victoire de chattard débutant



Autrement, la virée parisienne pour la finale du FFDP dans un superbe cadre et pour un assez bon résultat (23e) en 2008 me laisse de bons souvenirs.



7- Sinon as tu d'autres jeux préférés (pas seulement avec des cartes), ou d'autres passions?



Ma plus grande passion est la bande dessinée. Je possède un nombre considérable de BD et de mangas qui font ma fierté mais aussi mon désespoir à chaque déménagement.

J'aime toujours beaucoup les jeux vidéo bien que trouvant de moins en moins de temps pour y jouer. Mais pas autant que ma copine qui truste désormais la première place de mon cœur A Coeur



C'était la minute guimauve. En vrai, j'aime bien le foot aussi.



8-Revenons au poker tu es plus Gus Hansen, Phil Ivey, Phil Helmut ou Antonio Esfandiari (ou n'importe qui d'autre). De quel joueur célèbre pourrais-tu te rapprocher?



En fait je connais même pas ces gens là. L'actualité du poker, ses grandes figures, ses stars et ses styles de jeu, ca ne m'intéresse pas.

Mais comme je suis toujours partant pour une petite séance de karaoké, celui dont je me rapproche le plus, c'est sûrement Patrick Bruel...



9-Possèdes-tu un gri-gri, un porte bonheur particulier quand tu joues ?




Oui, un petit cache carte en forme de jeton Winamax qui est en fait... une clé USB Winamax !

Ca sert à rien mais ca fait toujours un sujet de conversation à table.



En fait, je n'ai pas de grigri mais j'ai des tas de martingales dérisoires. Par exemple:

- si j'obtiens plein de feux verts sur le chemin qui me conduit au SEPT le jeudi soir, c'est sûr, je vais faire une belle étape...

- si je bois ma canette à la pause, c'est sûr, je vais toucher du jeu...

- si je suis à la table de Kirika, c'est sûr, il va me mettre un bad...

Etc...



10- As tu une main particulière que l'on pourrait surnommer "The Danishe's hand" et que tu aimes particulièrement jouer ?



En effet, il y a une main que pour des raisons personnelles, je joue systématiquement, quel que soit mon stack ou ma position.

Je ne saurais dire pourquoi mais j'ai souvent de bons résultats avec donc j'essaie de la jouer le plus possible.

Cette main, c'est A Pique A Carreau



11- Si Phil Ivey est le "Tiger Woods du poker", Gus Hansen "The Great Dane" et Scotty Nguyen "The Prince of poker", comment peut-on te surnommer ?




Puisque Hansen m'a piqué mon surnom, on va dire "La Grosse Serrure", je crois que ca me qualifie assez bien.

Mais je me soigne: cette année, une fois, j'ai relancé Nicky au flop.



12- Carte blanche...je te laisse philosophailler sur la SNCF et les TER, le foot et les verts, les P², la solitude du gardien au moment du pénalty, le Japon...



Ah oui ca ferait de beaux sujets de discussion en effet, qui n'intéresseraient pas grand monde par contre. Et puis nous avons des cheminots SNCF, des titulaires au FCPC et des amoureux du Japon parmi nous alors je vais éviter de trop déblatérer sur ces sujets sensibles.

Après tout, le sujet qui nous réunit tous est le poker. Alors que je n'ai jamais été un grand fan des jeux de cartes, j'ai trouvé plus d'un intérêt au poker: le côté survivor seul contre tous, l'aspect psychologique, la chance qui peut sauver des situations désespérées (ou vice-versa), la facilité d'accès...

Cela explique le succès qu'a ce jeu et aussi qu'a ce club, au sein duquel j'ai pu faire de bien belles rencontres (ou re-rencontres mon cher Y) et dont je remercie chaque membre dirigeant de le faire vivre. La convivialité, l'organisation et la régularité des rencontres du Jeudi est vraiment l'élément qui m'a fait aimer ce jeu, plus que le jeu en lui même.

De fait, je ne joue quasiment jamais online, ce qui fait vraiment de moi un casual gamer, un "weekly gamer" intégralement live. Je n'ai jamais retrouvé sur Internet le plaisir que j'ai à jouer live.

Je pense qu'Internet, après l'avoir émancipé et démocratisé, tuera le poker. On le voit déjà avec des pubs où l'on incite des téléspectateurs à partir à la guerre avec 7 Pique 2 Coeur c'est la tendance qu'on retrouvera de plus en plus en ligne, le niveau baissera, l'intérêt de jeu aussi, sans parler de l'état qui diminue déjà les bénéfices possibles...

Alors mon conseil serait de ne pas faire du poker un passe-temps trop sérieux. D'abord parce qu'on ne peut pas en vivre sans devenir no-life et surtout parce que sa principale qualité, à mon sens, est la convivialité qu'il dégage. A une table, on a le temps de parler, d'échanger, tout en s'amusant, en progressant. On n'est pas à un niveau suffisant pour se prendre trop au sérieux.

Alors, ne noyons pas cette convivialité innée dans des considérations de bas-niveau et gardons toujours en tête cette motivation première qui un jour, nous a amené à tenir deux cartes en main à une table: le poker, c'est fait pour s'amuser !


Nos Partenaires